logo
Home Biographie

Biographie

En écoutant les chansons de Tyler Dumon, compositrice et interprète, tu savoures chaque note. La star new-yorkaise vient de Miami. Sa musique présente un délicieux mélange de sa voix mielleux et d’une mélodie parfaitement rythmée, qui vous enveloppent par leur douceur et vous tiennent accrochés jusqu’à la dernière note.

Les textes de Tyler Dumont ne sont pas moins responsables de cet effet addictif que ses chansons exercent sur le public, car ils parlent de la vie réelle, des situations que nous avons tous vécues au quotidien. Elles racontent l’amour, la jalousie, le désir et peuvent des fois être trop crues, ne serait-ce pour ça qu’elles restent gravées dans la mémoire et les coeurs des fans.

Tyler n’est pas une novice dans l’industrie musicale : elle sait très bien que ce monde n’est pas pour les paresseux. Elle ne perd pas une seconde et se voue à la création de son nouvel album «Nomadic Behavior» qui paraîtra en 2019, lancé par son propre label indépendant.

Le premier single s’appelle «Don`t Mean It». Son interprétation sensuelle et sa beauté du son vous donnent la chair de poule. Ce morceau reflète le moment turbulent dans les relations qui pourrait pourtant mener non pas à l’escalation du conflit, mais donner un nouvel essor, permettre aux amoureux de devenir encore plus proches.

La vidéo datant du décembre 2018 dépeint une scène de dispute du couple qui ne se permet pas de rabaisser et d’injurier l’un l’autre, bien qu’ils se séparent et l’homme fasse sa valise.

La vidéo «Don`t Mean It» a été créée par SwanQo et Josh X, les producteurs devenus très prisés après leur collaboration avec Cardi B et les autres. Ce qui résulte de leur travail, c’est ce slow qui pénètre dans votre âme et vous répète la vérité indéniable et intemporelle : il faut bien réfléchir avant de se séparer et ne pas agir dans le feu de l’action.

Le nouveau projet contient des chansons qui mettent en valeur autant le don de compositrice de Tyler que sa maîtrise parfaite du chant. Son morceau « Les Nuits à Los-Angeles » est un exemple marquant de sa capacité de créer une ambiance bien chaude. Dans cette chanson, Tyler visite la côte Ouest qui la met de bonne humeur et l’inspire à écrire les lignes suivantes : «Quand vous baissez les bras, je pourrai vous redonner confiance, je vous donnerai ce que vous désirez. Mais il y a une condition : soyez prêts à déchirer ! Ça va faire du bruit ! Ce sont mes nuits à Los-Angeles !».

Le morceau se termine par une citation bien placée de Tupak qui vient de son tube « Amour californien ». Une révérence vers les années 1990 lance également «Fiendin», la chanson où le grand classique de Jodeci sert de base pour le slow de Tyler qui s’appelle «Love Jones».

«Presque tout ça s’est déjà passé» c’est une chanson idéale sur la séparation, interprétée dans le style unique de la chanteuse. Le morceau «You» est un mélange savoureux de sons admirablement rythmé avec un message simple qui est dévoilé vers la fin de la chanson. En revanche, le style R’n’B fait de la sorte que le tube très sensuel  «Téléphone» devienne un véritable condensé d’énergie.

Au cours du travail sur son projet, Tyler a collaboré étroitement avec Rich Rivera. Les producteurs SwanQo et JoshX y ont également pris une part active. Dumont a expliqué cette collaboration par la volonté de donner à ses textes une base réelle. Elle voulait qu’ils soient factuels, qu’ils racontent la vie et le destin des gens, plutôt que ceux de Tyler. Cette approche s’est avérée pertinente et a été vivement saluée par son public qui fut en admiration.

Chaque chanson saura parler à quelqu’un, — affirme Tyler.

Dès son jeune âge, la chanteuse a été influencée par les préférences musicales de ses parents, la collection des classiques Motown et des célébrités telles que Michael Jackson, Marvin Gaye, ou encore Isaac Heyes et Anita Baker.

Enfant, après avoir visionné le film « Ghost » qui passait à l’époque sur les grands écrans, la petite Tyler allait et venait à la maison en chantonnant cette bande-son «Unchained Melody». Elle avait alors six ans et c’était à ce moment précis que ses parents, bluffés, ont compris que Tayler avait un vrai talent. Cet épisode a eu lieu pas longtemps avant que la fillette ne comprenne que la musique était pour elle toute sa vie. Ainsi a été fait son choix, influencé la musique de Jill Scott, Prince et Sade, son idole, qu’elle écoutait en grandissant.

Des années plus tard, la chanteuse elle-même a affirmé qu’elle adorait Sade, cette chanteuse d’origine mixte, portoricaine et haïtienne, ainsi que colombienne et irlandaise. Il est vrai qu’aujourd’hui il serait difficile de rapprocher la musique de Sade et celle de Tyler. Probablement parce que Tyler la vit et l’interprète différemment.

Peu de temps s’est écoulé et la jeune Dumont a commencé à briller sur de nombreuses scènes musicales, se présentant à des auditions et des talent show. Pour accomplir son rêve, la chanteuse a abandonné ses études universitaires. Son investissement et ses efforts ont porté leur fruit : à 19 ans Tyler a signé son premier contrat avec un label.

Dumont a réussi  à arriver au final de la première saison de  «Making the Band 3», un des shows pionniers passant alors sur MTV. Cela s’est produit grâce au dynamisme inouï de la jeune chanteuse et à ses compétences musicales. C’est ce concours qui a opposé les jeunes talents aspirant à signer le contrat avec P. Diddy, un magnat musical. Mais le grand succès a été brutalement interrompu par un événement tragique.  Tyler a dû quitter le projet en urgence suite à la mort de sa mère qui était atteinte de cancer.

Tyler a su surmonter ce terrible drame et, grâce au soutien de sa soeur, a déménagé à New York. Depuis elle collaborait avec de nombreux artistes, chantait pendant la tournée d’Eric Robertson, Keke Wyatt et Urban Music, était auditionnée pour travailler à la télé et dans le cinéma. Au final, elle a décidé de prendre la responsabilité de sa carrière solo dans ses propres mains et a lancé son label indépendant pour lequel Tyler a cherché des meilleurs producteurs capables de mettre en oeuvre ses idées créatives.

La recherche de son style individuel qui correspondrait parfaitement aux talents de la chanteuse, la recherche de son identité musicale se sont avérés un vrai challenge pour Tyler.

Après ses essais dans le style soul avec des musiciens proéminents comme Maxwell, D’angelo, Erikah Badu et Jill Scott, qui l’ont beaucoup inspirée, Tyler a commencé à expérimenter avec le R’n’B et a testé des approches différentes.

-J’ai pensé que ce serait intéressant de transposer ma voix pour l’adapter au registre plus bas et d’expérimenter avec les musiques que j’avais déjà écrites il y a un temps. Le résultat que nous avons obtenu a été tout bêtement sublime ! — a confié Tyler un jour.

La jeune chanteuse s’inspirait des success stories des artistes indépendants, tels comme Chance the Rapper. Elle a su trouver son propre style musical auquel elle reste fidèle. Ceci lui donne la liberté d’être  aussi authentique que possible dans le monde où nous vivons et ne pas succomber au dictat de l’industrie musicale. Plus que ça, Tyler devient elle-même «une industrie indépendante».

Nomadic Behavior a bien trouvé sa place unique dans le monde musical avec les chansons qui racontent des histoires et des situations de la vie réelle et qui aident à résoudre certains problèmes.

Je suis une vraie musicienne et j’aime les vrais instruments, — explique la chanteuse. -Je ne veux pas manipuler mon public, ruser, devenir un fake.  Je garde toujours en option la possibilité de revenir à l’interprétation plus lente de mes chansons, mais j’aime cet équilibre musical que nous avons présentement, puisque l’interprétation lente et sensuelle me plaît toujours. Cette Tyler c’est la vraie moi !